L'affaire DSK

publié le 24 mai 2011 à 10:45 par Utilisateur inconnu   [ mis à jour le·13 juin 2011 à 23:55 par Arnaud Douezy ]
L'Affaire de la semaine (dernière) s'impose, parions qu'on en parlera encore longtemps.
Fallait-il pour autant s'acharner médiatiquement sur Dominique Strauss-Kahn, et montrer en boucle l'image d'un homme de pouvoir, soudain déchu ? Non ! 

"On ne tire pas sur une ambulance."
L'expression, plusieurs fois répétée, a pour source un éditorial de l'Express, daté du 24 avril 1974, signé Françoise Giroud. Le trait d’une charité sans pitié visait Chaban-Delmas, candidat à la Présidence de la République après la mort de Pompidou. Très populaire quelques mois plus tôt, la cote du brillant et séduisant Chaban ne cessait de baisser dans les sondages.

Pour plus d'explications, voir la citation 958.


Plus généralement, et toujours à propos de l'affaire DSK, on évoque les liaisons dangereuses entre le sexe et le pouvoir.
C'est une très vieille histoire, en France. Henri IV, le bon roi aimé du peuple et chanté plus qu'aucun autre des siècles après sa mort, entretenait une solide réputation de galanterie. Il a commencé comme Henri de Navarre, et continua de tromper ses deux reines de femme, affichant ses maîtresses et multipliant les bâtards. Sa progéniture est à l’image de sa santé amoureuse, exceptionnelle, et il légitima souvent ses enfants nés hors mariage – premier roi de France qui ose cela.

Avec une liste de 73 favorites, Henri IV bat largement les deux autres grands amoureux, Louis XIV et Louis XV, aux règnes beaucoup plus longs.
Le caractère public des amours royales dépasse la médiatisation qu’en fait aujourd’hui la presse "people". Que ce soit pour applaudir ou médire, pour dire la vérité ou répandre la rumeur, les chansons et les pamphlets (souvent anonymes) ont été les premiers médias populaires.

"Vive Henri IV

Vive ce roi vaillant !
Ce diable à quatre
A le triple talent
De boire et de se battre
Et d’être un Vert Galant !"
Vive Henri IV (chanson anonyme). 

Voir la citation 186.

L’amour des femmes est quand même le point faible du roi. Peu de temps avant son assassinat, il menace la paix du royaume pour courir après sa dernière maîtresse, Charlotte Marguerite de Montmorency : elle a 15 ans, et lui 56.

Pour tout savoir sur Henri IV et son règne, voir les citations 164 à 192.

Et pour conclure sur une dernière citation qui n'est pas dans le livre…

"Le roman est l'histoire des hommes et l'histoire le roman des rois."
Alphonse Daudet, Souvenirs dun homme de lettres, Histoire des livres : Les Rois en exil.






Accueil I la présentation I en 10 citationsI l'actualité de l'histoire I l'auteur I la presse en parle I les contacts































Comments